Usine - histoire Groupe Bel
Accueil > Le Groupe Bel > Dans les coulisses de la saga Bel

Dans les coulisses de la saga Bel

Jules Bel

Léon Bel

Antoine Fiévet

Une bel histoire de famille

Les Établissements Jules Bel ont été créés en 1865 à Orgelet dans le Jura. Jules a tout juste 23 ans. Il se met au travail, installe ses caves et crée son commerce d'affinage et de négoce d'emmental, de gruyère et de comté :
Les Etablissements Jules BEL, Gruyères en gros.

Jules Bel n'est âgé que de 55 ans, quand déjà il confie son affaire à ses deux fils, Henri, 27 ans et Léon, 19 ans. C'est ce dernier qui a hérité de la fibre entrepreneuriale paternelle, l'aîné étant plus orienté vers l'administration. Cette complémentarité donne naissance à la maison "Bel frères" qui, dès 1898, est transférée, à l'initiative de Léon, à Lons-le-Saunier.

Pour Léon Bel, une clé essentielle du développement est d'ouvrir des débouchés de plus en plus lointains pour la vente de ses produits. Pour cela il faut savoir conserver les fromages sur des temps et des transports très longs. Il découvre en 1907 que le fromager suisse Gerber a mis au point une nouvelle technique de transformation améliorant la conservation, le fromage fondu.
Elle rappelle la préparation d'un plat traditionnel suisse très ancien, la fondue, ou encore la cancoillotte jurassienne.
Pour Léon Bel ce procédé, bien adapté au gruyère et au comté, semble être la parfaite réponse à ses préoccupations.
La guerre arrive et lui impose un temps d'arrêt.

En 1917, les frères Graf, Emile, Otto et Gottfried, d'origine suisse, ont créé une fabrique de fromage fondu à Dole, puis un atelier à Lons-le-Saunier. Le fromage fondu n'est pas encore très connu, mais Léon Bel pressent qu'il a de l'avenir. Il est bon, économique, la pâte est goûteuse et il se conserve très bien. 1918, il faut relancer les affaires. Léon Bel est sûr maintenant que le fondu, un "fromage moderne", répond à ses préoccupations. L'idée de Léon Bel est de proposer un fromage de grande valeur gustative, d'usage pratique, présentant de bonnes qualités de conservation et d'hygiène, un fromage qui réponde aux goûts nouveaux et aux habitudes des consommateurs du 20e siècle. L'audace est récompensée : les premières boîtes métalliques de fromage fondu se vendent très bien.

Le groupe Bel est aujourd'hui dirigé par Antoine Fiévet, descendant du fondateur Léon Bel.

Naissance La vache qui rit®

Naissance de La vache qui rit®

Le 16 avril 1921, la marque La vache qui rit® est déposée. La même année, le produit est distingué par un Grand Prix de la Foire de Paris. Il faudra attendre 1922 et le célèbre dessin de Benjamin Rabier pour découvrir la cocasse vache rouge au large sourire qui arbore de magnifiques boucles d'oreilles en forme de boîtes de fromages.

Les Fromageries Bel s'appelle désormais le Groupe Bel et maintient depuis toujours une vision patrimoniale, facteur de stabilité et de pérennité du Groupe pour une stratégie de développement à long terme. Bel est détenu majoritairement par les familles fondatrices à travers la holding familiale Unibel.

Invention Bel Apéricube®

Une innovation constante

Dès sa fondation, Bel a misé sur la créativité et l'audace pour bâtir son succès.
La création de La vache qui rit® en 1921 est un véritable événement : le conditionnement en portions, la consistance, le goût, le nom, la personnalité, la publicité... tout est nouveau pour l'époque ! Ces ingrédients resteront intemporels et permettront à Bel de vendre chaque année, des milliards de portions dans le monde.

Chaque nouveau produit Bel a un esprit pionnier : Apéricube®, créé en 1976, "s'invite à l'apéritif"; Mini Babybel®, lancé en 1990, se consomme "partout et à tout moment". A chaque fois, Bel invente de nouveaux modes et moments de consommation, grâce à des produits sains, ludiques et innovants... qui s'invitent en dehors du plateau de fromage traditionnel.

Expansion internationale Bel

Un esprit de conquête hors de nos frontières

La première filiale de Bel hors de France est créée en 1929 au Royaume-Uni, soit seulement huit ans après la création de La vache qui rit®. Par la suite, les 5 marques cœur du Groupe connaîtront toutes, un développement international : leur goût moderne plébiscité par tous, leur capacité de conservation et leur résistance durant les transports - grâce à des procédés de fabrication et à des emballages malins - sont autant de facteurs favorables à leur exportation.

L'expansion internationale du Groupe commence en Europe de l'ouest, puis aux États-Unis et au Maroc dans les années 70, en Algérie, en Syrie, en Iran, au Japon, au Canada, en Chine et en République tchèque plus récemment... Aujourd'hui, ce sont plus de 80 % des volumes qui sont vendus hors de France !

Nouvelles marques Bel Foodservice

L'acquisition de nouvelles marques

La croissance organique est un des leviers de la croissance rentable du Groupe.
Pour y parvenir, Bel renouvelle l'étendue de son offre répondant à un besoin fort de nouveauté et de plaisir sains des consommateurs :
depuis 2006, Bel a lancé près de 50 nouveaux produits pour répondre à leurs attentes !
La croissance externe est un autre levier de croissance rentable. Bel se porte acquéreur de marques fortes, différenciées et bien implantées sur leur marché, à l'image de ses marques cœur. C'est le cas de Leerdammer®, acquis en 2002 et c'est aussi le cas avec la toute dernière acquisition du Groupe : Boursin®. Celle-ci possède toutes les qualités pour rejoindre le portefeuille de marques du Groupe : une forte notoriété, une implantation internationale, un potentiel de développement de ses gammes, et sa présence sur un nouveau marché pour Bel : celui des fromages frais aromatisés !

Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site.
En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus Ok