Restaurant
scolaire

Les faire manger de tout :
un jeu d'enfant !

Leur comportement alimentaire peut laisser croire l'inverse… mais vos jeunes convives sont bien omnivores ! Comment leur faire manger le poisson, les fruits et surtout les légumes ?

Le plaisir de manger plutôt que le capital santé

Les enfants (et les parents) ont conscience que les fruits et légumes frais sont bons pour la santé. Il faut dire que l'effort de communication de l'Etat est soutenu depuis le début des années 2000. Pourtant, seuls 6 % des enfants (de 3 à 17 ans) consomment les 5 fruits et légumes quotidiens recommandés par le Programme National Nutrition Santé (PNNS)*. Le chef le sait, mieux que quiconque : le repas ne se limite pas à l'absorption de nutriments. Ce qui pousse les enfants à manger un aliment, c'est d'abord le plaisir qu'il procure. Le discours axé sur la santé contribue à faire des aliments sains un motif de culpabilisation plutôt qu'une source de plaisir. Pour les enfants, l'insistance est suspecte : si l'on doit me pousser à manger cela, c'est que j'ai des raisons de ne pas en vouloir. Plutôt que l'injonction nutritionnelle, on préfèrera la valorisation gustative. Le plaisir naît dans la terre et grandit dans l'assiette !

Les légumes et le délit d'amertume

Chez les jeunes enfants, le rejet de l'amertume et des aliments peu rassasiants est inné. Pour réussir à redorer le blason des légumes, le chef va donc chercher à neutraliser cette saveur et à « densifier » ses plats à base de légumes. Les arômes soufrés (chou-fleur, choux de Bruxelles) et les textures filandreuses (poireau) sont également peu appréciés des jeunes mangeurs. La gamme des fromages ingrédients Bel Foodservice vous simplifie la vie. Elle viendra adoucir les goûts trop prononcés, apporter de l'onctuosité à vos recettes à base de légumes et diversifier vos préparations. Ce n'est pas parce qu'un enfant refuse un légume sous une certaine forme qu'il ne l'aimera pas préparé différemment. Au menu donc : Velouté de Céléri et carotte, Filet de merlu braisé et ses endives, Mousseline de courgettes. Voilà qui vous aidera à passer de « je dois » à « j'ai envie ! ».

Les demi-radis font des oreilles de lapin !

Le goût des fruits et légumes frais passe aussi par leur saisonnalité. Soyez patient et vivez au rythme de la nature, si possible en communiquant dessus avec vos jeunes convives. Une fraise d'hiver aqueuse et peu goûteuse les rebutera durablement alors qu'en saison, ils l'apprécieront autant qu'une friandise gourmande. Enfin, parce qu'on mange aussi avec les yeux, un effort supplémentaire sur la présentation mettra vos jeunes convives dans les meilleures dispositions pour déguster vos préparations ! Heureusement, si les fruits et légumes peuvent pêcher par le goût aux yeux des enfants, leurs formes et couleurs se prêtent bien aux compositions ludiques et colorées : petites brochettes, bâtonnets en bouquets dans des petits verres, rubans roulés en fleurs, paysages, personnages… le chef est aussi un artiste ! On aime les fleurettes de brocolis en arbres enneigés, tartinés de Boursin® Ail et Fines Herbes. On aime aussi les tartines amusantes avec des petits animaux dessinés à la volée : les demi-radis font les oreilles de lapin, les tranches de tomates-cerise font des ailes de papillons !

Vos jeunes mangeurs ont du mal avec le poisson ? Le filet de merlu braisé et ses endives, ou le filet de colin gratiné et julienne de légumes, les feront peut-être changer d'avis !

*CRÉDOC, Comportements et consommations alimentaires en France, 2016.

Bel Foodservice

Choisissez votre activité

Choisir votre activité vous permet d'accéder au catalogue
produit qui vous correspond et de consulter nos offres et actualités.

Belfoodservice.fr souhaite utiliser des cookies pour le groupe Bel sur cette plateforme. Avec votre consentement, nous pourrions les utiliser pour mesurer et analyser les performances d'utilisation du site, et vous proposer du contenu personnalisé. Vous découvrirez plus d'informations ici.